• audreyomnes

Une prestation Restauration assurée malgré le contexte du COVID-19

Frédéric Décout, directeur d'exploitation Restalliance dirige la cuisine centrale au sein de l'Apei des 2 Vallées. Il nous fait part du contexte difficile mais surtout de la mobilisation des équipes de restauration en cette période de pandémie COVID-19.


"Le personnel médico-social de l’Apei des 2 Vallées est au cœur de l’urgence sanitaire que nous connaissons depuis plus d’un mois.

Aussi, Restalliance reste mobilisé pour maintenir en fonctionnement son service de restauration afin que les prestations soient assurées dans les meilleures conditions possibles.

Après une dizaine de jours compliqués, au début du confinement, durant lesquels nous avons dû revoir toute notre organisation avec les contraintes d’approvisionnement et les absences de personnel.

La gestion de nos ressources humaines est aujourd'hui primordiale. Entre les absences et surtout la tension émotionnelle de chacun dans ces circonstances si particulières, l'équilibre de l'équipe est fragile. Aujourd’hui, les équipes de restauration ont retrouvé le sourire et se mobilisent beaucoup pour assurer une prestation de qualité.

Nous avons dû subir et subissons toujours les défaillances d’approvisionnement, ainsi depuis 3 semaines, des menus simplifiés ont été mis en place, en lien avec le service achat et diététique du groupe Restalliance. Ainsi, nous sommes assurés de la livraison des denrées alimentaires pour permettre la production quotidienne.

Le soutien du groupe Restalliance depuis le début, la disponibilité et l’écoute de Frédéric Hyacinthe, Directeur Général de l’Apei des 2 Vallées, en cette période complexe, me permettent de mener à bien ma mission quotidienne.

Enfin, j’adresse toute mes remerciements et ma gratitude à tous les acteurs du quotidien, qui œuvrent pour Restalliance et l’Apei des 2 Vallées.

Ils permettent chaque jour de faire face.

Cuisiniers, livreurs, magasinier, allotisseur, plongeurs, employés et tous les autres, grâce à qui cette prouesse de l’ombre ne serait pas possible."


233 vues