• audreyomnes

Une première fille accueillie à l'internat de l'IME de Coyolles

Mis à jour : févr. 22

Alizéa est accueillie à l’IME de Château-Thierry depuis septembre 2013. Un accueil temporaire en internat lui a été proposé pour permettre à sa maman de bénéficier d’une période de répit et d'envisager aussi l’internat, dans un avenir proche.


Une première fille accueillie depuis les années 60 en internat à l'IME de Coyolles

Jusqu'à maintenant, l'internat de l'IME de Coyolles n'accueillait que des jeunes hommes. En effet historiquement, les établissements étaient auparavant uniquement dédiés aux jeunes garçons.

Ce n'est qu'en 2007, que la première jeune femme adulte fait son entrée à l'ESAT et au Foyer d'hébergement. Pour l'internat de l'IME Pannekoucke, le cap a été franchi cette année pour un premier stage.


Retour d'Alizéa sur son stage à l'IME Pannekoucke

Alizéa est venue en stage 5 jours et 4 nuits en novembre 2020.

Lorsqu’on demande à Alizéa si elle a apprécié son séjour, elle répond "Oui c’était très bien, tout le monde est gentil, et ça me plait beaucoup. J'ai envie de revenir ! Ma chambre était belle. "

La chambre avait été décorée par certains camarades de l’IME qui ont fait des peintures très colorées pour égayer les murs.

Ce qu’elle a préféré durant le séjour, ce sont "les éducateurs qui se sont bien occupés de moi."



Frédérique, maman d'Alizéa, nous fait part de son vécu en tant que maman

"Dans un quotidien parfois difficile, lorsque l'on est parent d'un enfant en situation de handicap, j'ai eu besoin d'une période de répit. J'avais peur de craquer, une pause était nécessaire.

J'en ai parlé avec les professionnels de l'IME de Château-Thierry et ils m'ont accompagné pour proposer un stage en internat à Alizéa.

Ce stage a d'abord été stressant pour moi. Lors de l'accompagnement d'Alizéa le lundi matin, j'ai été reçue par une professionnelle, qui m'a beaucoup rassuré.

Alizéa a tout de suite pris ses marques et je suis repartie plus sereine.

J'ai pris conscience de la nécessité de cette pause et j'ai mesuré à quel point elle m'avait fait un bien fou. Je me suis reposée tout en prenant chaque jour des nouvelles rassurantes d'Alizéa.

Aujourd'hui, Alizéa envisage de retourner à l'internat et je l'accompagne dans ce projet. D'autres stages sont programmés, je pense que l'internat est la prochaine étape de son parcours."

156 vues0 commentaire